École Supérieure du Professorat et de l'Éducation
 
 
 

Accueil > RECHERCHE > Colloques - Journées d’études - Séminaires > Serge Martin : Lire/écrire/dire avec les œuvres littéraires en classe (de la (...)

Serge Martin : Lire/écrire/dire avec les œuvres littéraires en classe (de la maternelle au collège) : une question de voix ?

Mercredi 20 Janvier
10h-12h
ESPE-LNF , site de Villeneuve d’Ascq, Amphi B

Les jeunes enfants disent « encore ! » quand ils ont aimé une histoire qu’on leur a racontée… Que nous apprennent-ils ? Que les œuvres n’ont pas pour vocation d’être interprétées mais qu’elles demandent d’être continuées dans et par leur voix… A partir de quelques remarques précises au plus près de quelques œuvres bien connues, on tentera de montrer qu’accompagner les lectures en classe demande de saisir l’orientation de ce que nous pouvons appeler le racontage, c’est-à-dire la relation de voix qu’ouvrent les œuvres lues : si l’on écoute les œuvres, alors on peut certainement trouver sa voix en écoutant la pluralité vocale qui est celle de chacun et celle de tous. L’enjeu n’est pas mince et il semble même double : celui d’une contribution décisive et très pratique des littératures à l’enseignement au moment où on cherche à les instrumentaliser, à les moraliser voire à les supprimer et celui d’une didactique qui ne réduise pas la lecture à un modèle de lecture, à des applications, au moment où se réduisent les expériences en grilles de compréhension ou évaluation de compétences. Il nous revient de sortir de l’aporie contemporaine : le subjectivisme qui laisse les enfants errer voire abandonner les œuvres littéraires et l’autoritarisme qui in fine vient imposer une lecture de ces œuvres quand il n’en dégoûte pas définitivement !

Inscrivez vous gratuitement